Raspunsuri Pixwords math academy cheats Raspunsuri Pixwords 3 litere Raspunsuri Pixwords 6 litere Raspunsuri Pixwords 10 litere Raspunsuri Pixwords 13 litere Raspunsuri Pixwords 15 litere
Un reportage TV sur les options binaires
dimanche , 25 juin 2017
Binary Option Robot
Accueil » Actualité » Un reportage TV sur les options binaires

Un reportage TV sur les options binaires

Auteur :

A l’occasion du grand journal télévisé de TF1, lundi 27 avril 2015 au soir, on a vu un journaliste traiter de la question des options binaires en France. Comme souvent, ces produits boursiers sont associés à une arnaque, avec deux particuliers qui ont annoncé avoir d’abord gagné 22.000€ (il est passé de 5.000€ à 27.000€, avant d’en perdre 5.000€ derrière. Les montants sont impressionnants, et c’est d’autant plus tristes qu’ils ont été escroqués par une plateforme (Option-Bank) qui est dans le viseur de l’AMF depuis longtemps. Elle figure depuis plusieurs mois sur la fameuse liste noire qui recense les escroqueries sur internet.

TF1 présente les options binaires

TF1 présente les options binaires

Les méthodes des courtiers peu scrupuleux…

En soi, le produit dérivé n’est pas une arnaque puisque comme vous l’avez vu puisque les traders ont gagné de l’argent. Le problème, c’est au moment de retirer les fonds. La plateforme refuse à ce moment catégoriquement de rembourser les clients. Et parce qu’elle n’est pas régulée en Europe, et qu’elle a son siège dans un paradis fiscal, il est littéralement impossible de les poursuivre en justice.

Ces plateformes connaissent la méthode, et profitent de cette immunité pour escroquer toujours plus de clients. Evidemment, ce n’est pas une ligne téléphonique qui peut être coupée à tout moment qui fera le contraire. C’est d’ailleurs ce qu’explique le malheureux trader français, qui du jour au lendemain n’a plus eu aucun contact avec la société.

A la fin du reportage TV de TF1, on voit une porte-parole de l’AMF qui nous en apprend davantage sur les ambitions du régulateur des marchés financiers en matière de régulation. S’il ne sera pas possible d’interdire les plateformes d’option binaire (car certaines d’entre elles sont régulées en Europe), l’AMF aimerait mieux réguler la publicité qui est faite. En l’occurrence, on retrouve aujourd’hui de nombreuses publicités mensongères sur les réseaux sociaux ou Google qui présentent des courtiers illégaux. Il faut donc être très vigilant quant aux messages qui sont véhiculés, et il ne faut surtout pas se laisser avoir. C’est pour cette raison que l’AMF souhaiterait agir.

Dans tous les cas, on vous demande encore une fois d’être très vigilant si un conseiller veut vous démarcher par téléphone, sans que vous l’ayez sollicité auparavant. En effet, la loi européenne interdit à un broker de contacter des particuliers sans leur accord préalable. Autrement dit, toutes les plateformes qui utilisent cette méthode pour trouver leurs clients sont illégales. Evidemment, elles profitent aussi du téléphone pour mettre la pression aux particuliers, et leur empêcher d’aller consulter les avis sur elles disponibles sur internet.

Plutôt que de répondre à ces sollicitations, on vous recommander d’aller voir un broker qui propose du trading option binaire régulé en France. TopOption, OptionTime ou 24Option sont autant de courtiers qui ont des années d’existences et qui sont régulés en Europe. Ils font partie des plus grands acteurs sur le marché, et n’ont aucun intérêt à arnaquer leurs clients. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur les différents tests que nous avons mis à votre disposition.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*