pixwordsgame.com pixwordsgame.com Raspunsuri Pixwords 4 litere Raspunsuri Pixwords 6 litere Raspunsuri Pixwords 8 litere Raspunsuri Pixwords 11 litere Raspunsuri Pixwords 15 litere
iOption faisait faillite il y a un an | Option binaire
lundi , 18 décembre 2017
Binary Option Robot
Accueil » Actualité » iOption faisait faillite il y a un an

iOption faisait faillite il y a un an

Auteur :

Si vous êtes rentré sur le marché de l’option binaire en 2014, vous n’avez certainement pas connu iOption. Ce broker d’option binaire était à l’époque l’un des plus grands et anciens courtiers sur ces produits dérivés. Il avait vraiment contribué à développer le produit en Europe, ce qu’on ne peut clairement pas nier. Malheureusement, d’un jour à l’autre, une dispute entre actionnaires à fait couler la plateforme. iOption n’était plus qu’un mirage, et les traders restaient confus.

Faillite iOption

Message suite à la faillite iOption

Si les investisseurs ayant mis leur argent sur la plateforme étaient perdus, il en allait également pour les employés qui se retrouvaient coincés devant les portes de leur bureau, fermées. Pendant quelques jours, une vraie incompréhension dans toute l’industrie du trading, avec comme toujours la hantise du broker illégal qui serait reparti avec l’argent. Cela ne pouvait pas être le cas parce que iOption avait obtenu sa licence d’exploitation auprès d’un régulateur européen, la CySEC. Autrement dit, il s’était conformé au préalable aux conditions de l’Europe qui sont particulièrement drastiques, et qui protègent un maximum les traders. Pour chaque investisseur de la plateforme, leur capital était ainsi garanti jusqu’à hauteur de 20.000 euros.

iOption a finalement remboursé les traders

A la suite de la faillite, iOption a donc fermé sa plateforme, sans donner d’informations pendant de nombreux mois. Il fallait attendre que le service de comptabilité se manifeste pour procéder aux demandes de remboursement. Après la faillite d’iOption en novembre 2013, c’est seulement en avril 2014 que les traders de la plateforme se sont vu rembourser l’argent qui leur restait sur la plateforme. Encore une fois, mieux vaut tard que jamais. Généralement, lorsqu’un trader dépose sur un site d’option binaire illégal, il ne revoit jamais son argent.

Dans tous les cas, on ne peut vous conseiller que de choisir un broker d’option binaire régulé, qui n’appartient PAS à la liste noire de l’AMF. Cette dernière est un récapitulatif de toutes les plateformes de trading qui ont eu un comportement répréhensible, et qui ont été montrées du doigt par des investisserus français auprès du régulateur des marchés financiers, l’AMF.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*