Raspunsuri Pixwords Pixwords Raspunsuri Raspunsuri Pixwords 3 litere Raspunsuri Pixwords 5 litere Raspunsuri Pixwords 9 litere Raspunsuri Pixwords 12 litere Raspunsuri Pixwords 14 litere
La FMRRC en option binaire, une fausse régulation ?
samedi , 19 août 2017
Binary Option Robot
Accueil » Régulation » La FMRRC en option binaire

La FMRRC en option binaire

Auteur :

Certaines plateformes qui proposent du trading option binaire se vantent d’avoir obtenu une licence auprès d’un régulateur russe qui s’appelle la FMRRC. Selon nous, ce cachet ne devrait pas être en réalité une marque de confiance, mais cela devrait plutôt émettre un doute sur le broker.

En effet, il faut savoir que la FMRRC est un organisme privé russe, qui est donc totalement indépendant du régulateur des marchés financiers national (on peut également douter du régulateur russe, mais cela est une autre histoire…). C’est donc une société qui agit en toute indépendance, et qui donne sa notation. Evidemment, elle est donc financée par le privé, et elle n’est donc pas forcément toujours impartiale sur son jugement. De plus, on se souvient du scandale autour de 4XP qui était un broker non régulé en Europe, mais qui avait obtenu une licence FMRRC. Pour autant, cela ne lui a pas empêché de faire faillite, et la FMRRC n’a cependant rien remboursé aux traders.

FMRRC et option binaire

Que vaut le certificat de la FMRRC ?

Aucune garantie de la part de la FMRRC pour les traders binaires

Bref, le régulateur n’apporte donc aucune garantie au trader, à l’inverse des régulateurs européens qui garantissent jusqu’à 20.000€ à chacun des clients. Ce qu’on a également remarqué, c’est que tous les courtiers qui avancent fièrement leur agrément FMRRC sont en réalité pas régulés en Europe. La plupart figurent d’ailleurs sur la liste noire de l’AMF. Il semblerait donc qu’ils achètent leur licence auprès de la FMRRC pour faire « semblant d’être régulé », alors qu’en réalité se cachent un tout autre décor. Certains courtiers régulés par cet organisme russe seraient même domiciliés dans des paradis fiscaux…

Plutôt que de prendre un risque avec un organisme de la sorte, privilégiez plutôt un broker qui ne figure pas sur la liste noire de l’AMF, et qui a plusieurs années d’expérience sur le marché français. Sur notre site, vous pourrez voir que les OptionTime, 24Option ou encore OptionWeb sont d’excellents compromis pour cela.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*